Parodontax. Problèmes absurdes

Annonceur : Parodontax (GSK)
Campagne: Problèmes absurdes (Problemas Absurdos)
Production : audiovisuelle : Visual Noise
Année : 2016

53% des Espagnols ont les gencives qui saignent. C’est à dire 1 sur 2. Sous le claim « Nous voyons des problèmes là où il n’y en a pas et nous ne voyons pas notre vrai problème », nous lançons pour Parodontax la campagne « Problèmes absurdes ».

Nous réalisons qu’assez fréquemment, lorsqu’il s’agit de produits pharmaceutiques, l’on utilise une approche très formelle qui éloigne la marque du vrai consommateur. De plus, lorsque l’on s’intéresse à la présence digitale de ce type de produits, l’on se rend compte qu’elle est en général modeste et dépassée.

En prenant en compte ces facteurs, et avec l’objectif d’augmenter la pénétration de l’intégration de Parodontax dans la routine quotidienne de l’hygiène bucco-dentaire pour le traitement et la prévention des gencives sensibles, nous avons conçu une campagne audacieuse et impactante.

Campagne

 

En rupture avec l’aproche alarmiste par rapport au problème de saignement des gencives, l’idée clée que nous voulions transmettre était qu’il s’agit d’un phénomène commun et qu’il ne faut pas le percevoir comme un problème.

Pour cela, et afin de faire prendre consience aux consommateurs de l’importance d’utiliser un produit spécifique pour se soigner, nous avons utilisé trois profils fictifs auxquels tout le monde pouvait s’identifier. Ainsi, à partir de leurs expériences, racontées de façon comique, nous transmettons l’importance d’utiliser Parodontax pour soulager le saignement des gencives et l’intégrer dans la routine de l’hygiène bucco-dentaire quotidienne.

Pourquoi pouvons-nous affirmer que notre vie est pleine de #problemesabsurdes… nous invitons par là le consommateur à se divertir à travers le problème de Mariano, Lola et Alberto.

Nous avons complété la campagne d’une landing page où les consommateurs peuvent partager leurs problèmes absurdes et gagner l’un des 50 weekends que nous offrions pour se relaxer et oublier ses problèmes.

Résultats

309 000 personnes se sont identifiées en voyant ces histoires parmi lesquelles, quasi 6000 ont voulu partager leurs problèmes, tansformés en « mini problèmes » absurdes.

Au final, « Problèmes absurdes » nous montre qu’il n’y a pas lieu de se noyer dans un verre d’eau, il suffit de s’en moquer et puis d’utiliser Parodontax.